Méthodes d’introduction de Reines

En ce qui concerne l’introduction des reines fécondées, on distingue deux possibilités :

Soit vous décidez de créer une nouvelle colonie (meilleur taux d’acceptation).

Dans ce cas, lorsque vous recevez votre reine, prélevez dans une ruche deux cadres de nourriture et deux cadres de couvain naissant avec de jeunes abeilles que vous mettez dans une ruchette que vous placez à quelques mètres de la ruche d’origine.

Secouez en plus dans cette ruchette 2 à 3 cadres de jeunes abeilles (cadres avec de très jeunes larves). Les vieilles abeilles (les plus agressives vis-à-vis de la nouvelle reine) retournent à leur ruche et dans votre nouvelle colonie ainsi constituée, il ne reste que des jeunes abeilles qui accepteront plus facilement la reine.

Placez alors la cagette fermée entre les deux cadres de couvain. Au bout de trois à cinq jours enlevez toutes les cellules royales et, observez le comportement de vos abeilles vis à vis de la reine, si elles sont bienveillantes envers elle, enlevez la languette plastique qui obture le candi et les elles se chargeront de libérer la reine en mangeant le candi. Si les abeilles sont aggressives envers la reine recommencez l’opération avec une autre colonie– Attention au pillage : réduisez le trou de vol au passage de deux, trois abeilles.

 

La deuxième possibilité consiste au remplacement d’une vieille reine.

Cette méthode fonctionne très bien au début du printemps et à la fin de l’été. Dans tous les cas, l’introduction dans une ruche agressive est risquée.

Éliminez la vieille reine et introduisez la cage fermée au milieu du couvain.

Au bout de 3 à 5 jours, enlevez toutes les cellules royales et enlevez la languette plastique qui protège le candi. N’intervenez plus avant 5 à 6 jours.

Voici une méthode qui fonctionne très bien, je l’emploie pour introduire des reines de grande valeur. Méthode :

Faites un essaim artificiel si possible à partir d’une population de même écotype.

Après avoir localisé et isolé la reine de la ruche, l’essaim est constitué seulement d’un cadre de couvain naissant, un cadre de réserve miel/pollen et un cadre bâti vide. Si les nuits sont froides: isoler! Secouez dans la ruchette 3 à 4 cadres de couvain ouvert. C’est là que se trouvent les jeunes abeilles, qui ne retourneront pas à la ruche mère et qui s’occuperont du couvain et de la reine.

Réduisez l’entrée de cette ruchette pour ne laisser qu’un ou deux passages d’abeilles, attention au pillage !

Déplacez la ruchette dans le même rucher.

Environ 24 h. après cette opération par beau temps, les vieilles abeilles ont regagné leur ruche d’origine. Vous pouvez éventuellement déplacer à nouveau la ruchette le lendemain. Dès lors, vous pouvez introduire en fin de journée la reine seule sous la cage d’introduction placée sur une portion de couvain naissant.

Nourrissez avec 20 cl. (2 verres) de sirop concentré à 50/50.

2 à 3 jours après cette introduction, retirez la cage afin de libérer la reine qui a commencé à pondre là où les abeilles sont nées, puis laisser tranquille au moins une semaine sans la déranger.

Vous pouvez renforcer cette petite colonie avec des cadres de couvain naissant prélevés dans d’autres ruches ou la ruche d’origine de l’essaim, au rythme d’un cadres tous les 6 jours, ou en fonction de sa population.

Pour l’introduction des reines vierges, La meilleure solution consiste à les introduire en Nucleus avec un paquet de jeunes abeilles